• Vous croyez qu'on s'ennuie ?

     

    Confinement : «  les 100 activités manuelles à faire avec votre enfant », France télévision « tous les programmes éducatifs pour vos enfants »... Les mamans instagrammeuses photographes, Community manager, ou freelance « comment faire des gâteaux végans et sans gluten avec vos enfants dans la joie et la bonne humeur», « des activités créatives et ludiques sur notre chaine YouTube », « origami pour les enfants sages », « le yoga avec les petits », « planter vos plantes aromatiques et cultivez votre potager d’intérieur » … 

    Et sinon, on peut galérer tranquille à la maison ou bien ?

     

     

    Non parce qu’on a déjà du mal à s’organiser, à faire les devoirs, à télécharger les cours sur Oze ou Pronote, à faire réviser le petit. A laver, habiller et nourrir tout ce petit monde. Et EN PLUS assurer le boulot pour lequel on est payé. Accessoirement.

     

    Alors ce serait gentil de nous lâcher un peu avec ce qu’on pourrait ENCORE FAIRE EN PLUS DE MIEUX hein.

      

    On reste connecté toute la journée à nos mails et au site de l’Education Nationale pour voir les publications des profs qui doivent penser que les enfants s’ennuient. On télécharge, on enregistre, on modifie, on prend en photo les devoirs qu’on essaye d’envoyer 100 fois mais ça ne marche pas. Des documents Word, PDF, des documents qu’on doit recopier encore et encore, des fichiers audio en anglais où même nous les parents, on ne comprend rien. On partage notre ordi, notre smartphone, nos compétences.

     

    On fait réviser les tables, les divisions décimales, le passé composé, on doit se transformer en prof de français, de Maths, d’anglais, d’histoire-géo, de techno, de SVT (qui dit dans son cours « attention, les écrans pour un collégien c’est pas plus de 3h par jour » AH. AH. AH). Tu vas venir chez moi monsieur le prof de Sciences et Vie de la Terre.

    Tu vas dire à mon enfant que pendant que je suis en conférence avec mes collègues, pendant qu’il ne doit pas me déranger, que je suis au téléphone, il doit rester dans sa chambre à lire des livres. Toute la journée. Des livres qu’il a déjà lu bien-sûr. En silence. Et son petit frère aussi.

    Vous allez voir comme ça va bien marcher.

    Ou dites-leur d’aller dans le jardin. Ah ben non on en a pas.

    Ou de faire des activités calmes. Du coloriage, c’est bien le coloriage ?

     

     

    Les enfants doivent passer un certain nombre d’heures à s’occuper tous seuls.

    Sans sortir, sans prendre l’air, sans se défouler. Du tout.

     

    Quand on se déconnecte 1h en pleine journée pour s’occuper d’eux, c’est pour faire réviser les leçons, faire les devoirs, expliquer.

    Faut pas perdre de temps, faut être efficace, on ne peut pas rester trop longtemps hors ligne, hop hop hop.

    Et puis en fin de journée, c’est préparer le diner, les douches, le linge, la vaisselle, la vaisselle, LA VAISSELLE.

    Ah, et on essaye de trouver le temps pour faire un dessin à envoyer à mamie, histoire de lui dire qu’on l’oublie pas.

     

    Pour vous dire à quel point on a le temps de rien, on a loupé les 5 premiers jours où on voulait se mettre à la fenêtre à 20h pour applaudir avec le reste de notre quartier les infirmiers et les médecins. Tellement qu'on s'ennuie pas. Pfffioouu on voit pas le temps passer quand on s'amuse.

     

    Hier ouf, l’un de nous a regardé sa montre au bon moment. Ruée sur le balcon. Applaudissements nourris.

     

    On applaudit le personnel médical bien sûr, mais aussi tous ceux qui sont obligés de prendre des risques alors qu’ils n’ont pas signé pour. Les caissières, les facteurs, les livreurs, les conducteurs de métros, de bus, ceux qui maintiennent le réseau…

     

    Bon courage à tous, les gars, on tient le bon bout.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :