• Il fait froid, il fait moche, il pleut, ça y est, plus aucun doute n'est possible, c'est l'automne.

     

    Dessin du jour

     


    votre commentaire
  • Les bonnes résolutions, c'est plutôt en septembre au lieu de janvier, ici.

    En septembre, on reprend les bonnes habitudes, on retrouve un rythme perdu depuis longtemps (surtout cette année, n'est ce pas).

    Alors dès ce mois-ci, j'ai (re)commencé à faire des to do listes, à faire des menus, à faire (plus ou moins) les comptes, à essayer de faire du ménage dans les choses qu'on met de coté puis qu'on oublie à jamais. Particulièrement les remboursements qu'on ne suit pas trop, le paiement des factures en temps et en heure, et toutes ces enveloppes qu'on empile et qu'on a la flemme d'ouvrir.

    (oui, ouvrir une enveloppe. Parfois la feignantise n'a plus de limites je vous le concède).

     

    En septembre, je remonte donc mes manches, je mets mon masque, mes lunettes, et je m'occupe de moi, (de nous), mais principalement de moi.

    Je dis ce qui ne va pas, j'arrête de ruminer, de prendre sur moi, je mets les choses à plat. Je m'occupe de moi, pour pouvoir m'occuper des autres.

    Ca durera ce que ça durera, ce sera certainement bien vite emporté par le tourbillon du quotidien, mais c'est toujours ça de pris.


    votre commentaire
  • Alors, comment s'est passée cette première semaine de reprise ?

    Les petits loups sont-ils contents, ont-ils retrouvé leurs copains, leur classe, et leur maîtresse préférée ?

    Vos enfants sont-ils des casse-cou(**)s, des petits rêveurs, des premiers de la classe ?

    Et les parents, ont-ils le sourire sous leur masque en allant déposer les enfants le matin ?

    Ici les avis sont mitigés, et le rythme est surtout dur à reprendre pour les parents, j'avoue. Il y a déjà des devoirs, pour les enfants, et pour les parents. 3000 fiches à compléter, toujours avec les mêmes infos. N° de téléphone de la mère, du père, de la mamie, de la voisine, de la grand-tante, du médecin de famille, du copain de la cousine du dentiste ? Est ce que vous êtes disponible le lundi entre 15h et 15h30 pour accompagner les enfants à la piscine, au cinéma, au judo, à la bibliothèque ? S'il n'y a pas de parents attention, la sortie sera annulée. Par votre faute, oui, oui. Pression.

     

    Mais qu'on se le dise, cette rentrée quasi-normale fait du bien au moral. Les enfants s'adaptent à tout, et tellement plus vite que nous. Ils se font à tout. Ils sont formidables, comme disait Jacques.

     

     


    1 commentaire
  •  

    Jour 1.


    Tout le monde s’est levé avec plus ou moins d’entrain. Le plus joyeux de tous était mon réveil qui se sentait plus qu’inutile depuis quelques temps.


    Suspense, découverte des classes.
    Le petit est déçu de ne pas avoir TOUS ses copains dans sa classe (pour la santé mentale de la maîtresse, moi je dis tant mieux).
    Le grand est déçu de n’avoir AUCUN copain de sa classe.
    Moi-même j’alterne les jours de présence avec mes collègues.


    Découverte de l’emploi du temps. Ah tiens, pas de prof de techno et de maths pour sa classe de 5e.
    Ça va alléger les journées dis donc, faudrait voir à pas risquer le claquage la première semaine.
    Fin des cours à 15h30 ou 14h30. Ça va drôlement laisser du temps pour faire ses devoirs, ou réviser, ou... ou...
    Note à moi même : changer le code du wifi.

    Mon petit CE2 me dit que déjà il est content d’avoir son copain Alexandre, ils sont ensemble depuis 4 ans et ont mis au point des ateliers massage et coiffeur quand leurs maîtresses ont le dos tourné. Bien, bien, bien.


    Il dit aussi qu’il a eu un point vert en comportement. Pour un premier jour il a l’air content de lui. Je sais pas si je dois m’inquiéter pour la suite.

    Par habitude j'ai passé commande sur Amazon, avec livraison vendredi, oui oui très bien, peu importe. Mais je me souvenais plus que j’étais plus à la maison tous les jours. C’est quoi déjà mes jours de télétravail ? Un jour sur deux, les semaines pair et 3 jours sur 4 les semaines de lune descendante. Sauf s’il pleut.

    Penser à tenir l’agenda familial à jour sur les semaines A et B, pour l’emploi du temps du grand. Qu’il n’aille pas en maillot de bain s’il y’a Espagnol au lieu de piscine.
    De toute façon y’a que moi qui écris sur ce calendrier mural. C’est quand la piscine du petit, et c’est à quelle heure le psychomot du grand ? C’est quand la réunion du collège déjà ? Et les vacances de la Toussaint ?
    Bah c’est écrit sur le calendrier, vous avez juste à regarder quoi.

    La vie semble reprendre son cours.
    Vivement le jour 2.

    Bonne rentrée à tous

     

     


    3 commentaires
  • Plus rien ne m’étonne en 2020. 

    Un Ministre de l’intérieur accusé de viol ? Normal, il n’y a rien d’incompatible nous dit-on. Il y a quelques temps un candidat mis en examen pour emplois fictifs et détournement de biens publics ça nous choquait, mais eh, on est en 2020, plus rien ne nous étonne.

     

    Avant, on disait que Hollande et Sarkozy étaient les pires présidents que nous ayons eu, les gens étaient dans la rue et manifestaient. Mais eh, on est en 2020.

     

    Avant, Trump Président ça nous choquait de ouf, après nous avoir fait rire. Des américains meurent parce ce qu'ils se sont injectés de l'eau de Javel dans le corps. Aujourd’hui, Kanye West se présente aux présidentielles, on lève les yeux au ciel et on soupire. Serieusement ?

     

    Ça peut donc toujours être pire ? Vraiment ? Pas de répit ?

    Et après, ce sera qui, Justin Bieber, Caitlin Jenner, Tori Spelling ?

     

     

    Avant on se moquait de Roselyne Bachelot et de ses sabots roses, qui commandait des tonnes de vaccins et de masques suite à la Grippe A. Mais ça, c’était avant, maintenant, on est en 2020, plus rien ne nous étonne.

     

    Avant on se moquait du bac 68 qui avait été annulé suite aux manifestations dans la rue. Cette année c’est 91% de réussite avant rattrapage. 14 points de plus que l’année dernière, et les facs sont débordées parce qu’elles ont beaucoup trop d’étudiants qui attendent derrière la porte.

     

    Qu’est ce qui nous attend en cette deuxième partie d’année, hein ? Une invasion de grenouilles ? La sècheresse ? Un tremblement de terre géant ? Des zombies ? Une bonne panne électrique générale, et qui laisserait la moitié de la planète dans le noir ?

     

    Faites vos pronostics.

     

    Nous avons peut être tellement déglingué la planète que nous ne pourrons jamais revenir en arrière. Nous ne pourrons plus jamais nous passer de masque, ou de désinfectant. Nous allons vivre cachés, sous terre, et nous finirons tous gris, sans plus voir la lumière du jour, ou respirer de l'air frais sans avoir à le filtrer. Nous tomberons malades, et ne survivront que nos enfants les plus robustes. Il y aura toujours des virus, et des animaux qui vont disparaitre. Bienvenue sur Terre.

     

    Nous sommes entrés de plein fouet dans un film d’horreur. Dans un scénario catastrophe dans lequel Will Smith ne va pas débarquer (too bad).

     

     

     

    Alors, profitons des vacances, parce que nous ne savons pas ce que nous réserve le mois de septembre.

     

    Happy face les gars, et joyeux été à tous !

     

    Morgane-l'optimiste.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires