• Cette année c’était un peu particulier et nous ne savions pas si une fête d’anniversaire pourrait être organisée. Le jump park ou autre lieu de ce type était de toute façon exclu.

    Alors retour au bon vieil après-midi à la maison avec quelques copains.

    J’ai proposé à une, puis deux, puis quatre mamans, et elles ont toutes été partantes, et les enfants ravis (et très excités) de se retrouver.

     

    On a donc acheté la déco et fabriqué quelques jeux à base de recup. Inspiration Pinterest, avec les moyens du bord, mais pas si mal réussi, je trouve.

     

    On a donc le lancer d’œufs kinder dans une boîte de BBQ customisée.

     

     

    Le labyrinthe de balle dans une boîte à chaussures, et la planche en polystyrène recyclée comme marble run (planche à bille).

    De la peinture, de la colle, des ciseaux, des gommettes, et des rouleaux d'essuie tout, et le tour est joué.

     

     

     

    Aucune compétition, on joue en équipe, plus on fait de points, plus on gagne de pièces et de pierres précieuses. (A mettre dans les pochettes surprises à la fin, avec les bracelets Pokémons du kit déco, c'est parfait)

     

    Et puis des ballons. Des ballons par dizaines, parce qu’on n'a encore rien inventé de mieux pour un anniversaire, qu’ils aient 3 ou 10 ans.

     Fête des 8 ans

     

    Coté investissement : le kit de pièces, la bonbonne d’hélium et le kit Deco Pokémon qui a couté 20€ et est franchement rentable (118 pièces, avec des guirlandes, des ballons, de la vaisselles, des petits cadeaux pour les enfants, top) 

    https://www.amazon.fr/gp/aw/d/B07YSMXRW2?psc=1&ref=ppx_pop_mob_b_asin_image

     

    Au final les enfants étaient fatigués mais heureux, et ont fini l’année scolaire en se revoyant, ça fait chaud au cœur.

     

    Les enfants ont d’ailleurs tous soufflé les 8 bougies, ceux qui n’ont pas pu le faire pendant le confinement, ceux qui l’ont fait y’a longtemps et ceux qui ont à peine 7 ans 1/2 aussi. Pas de jaloux, tous les miasmes sur le même gâteau.

     

     

    Fête des 8 ans

    Et vous, votre Week-end, c'était comment ? 

     


    1 commentaire
  • Aujourd’hui j’ai eu ma première visite médicale à distance.

    On n’arrête pas le progrès.

     

    Je vous décris le concept : Une infirmière du travail appelle et à distance pose des questions très indiscrètes auxquelles on répond comme on veut, puisqu’il n’y a aucune vérification possible. La bonne blague.

      

    Vous fumez ? Des fois oui, chez nos potes. Non

     

    Vous pesez combien ? Mais qu’est-ce que ça peut te foutre ? (enlevez 2 kilos) 

     

    Vous mesurez combien ? Mais qu’est-ce que ça peut te foutre ? (ajoutez 2 cm)

     

    Vous êtes a jour de vos vaccins ? Euuuuh… Oui, bien-sûr.

     

    Les antécédents médicaux de ma famille ? Mais qu’est-ce que j’en sais !! Tout va bien

     

    Vous êtes suivi par un gynécologue, un ophtalmo, un généraliste ? Mais sérieux, t’es la médecine du travail, BIEN SUR que je suis suivie par de vrais médecins le reste du temps ! Oui bien-sûr.

     

    Vos accouchement se sont bien passés ? Mais qu’est-ce que ça peut te foutre ? Très bien, un bonheur, vous voulez que je vous raconte ?

     

    Pendant le confinement, vous avez réussi à travailler ? Vous mangiez avec vos gamins ? Vous étiez sur un bout de table, ou dans un vrai bureau ? Non j'ai fait acte de présence en mangeant des Chocapic devant Bob l'Eponge sur Netflix  Oui, oui, oui et non. 

     

    Voilà madame, on a fini, vous avez des questions ? J’ai un bouton purulent, là, regardez, c’est quoi ? Non aucune, merci.

     

     

    On répond a un quiz sur le stress (oh là là, qu’elles sont dures les questions). 

     

    Pas de tension, pas de pouls, pas d'auscultation de quoi que ce soit, ni des yeux ni du reste. Une chaleureuse poignée de main virtuelle.

     

    Et à la fin, on est apte.

     

    Merci, madame, bisou et à dans 5 ans.

     


    votre commentaire
  • Bonjour à tous

     

    Aujourd'hui, attention : article-confession, article-personnel (comme dirait une prof de français)

    Vous me connaissez tous un peu, ou beaucoup, ou pas du tout si vous passez ici par hasard ou par erreur. 

    Alors voici un petit plan de mon entourage, peut-être y êtes-vous ?

    Dites moi !

     

    D’abord il y a mon noyau, mes 2 enfants et mon conjoint, que j’ai rencontré au boulot il y a 20 ans (mais on n'a pas changé. Si ? Non, allons).

    Il y a ma mère et ma sœur aussi.

     

    Ensuite vous trouverez pêle-mêle mes amis : Julie, Evidemment. De l’époque où je travaillais chez Club Internet (et son Sylvain et leurs petits Tom & Eva), mais qu'est ce qu'on a pu rigoler ensemble, rah la la, c'était en 97/98, outch.

    En bonne place il y a ma best, ma copine Jasmina, du lycée Jean Jaurès à Montreuil, eeeeh ouais, je la connais donc depuis fort fort FORT longtemps (entre 25 et 30 ans on ne compte plus), et ses petites Clara et Lucie.

    Et puis mes Kangoos chéries, Emie, Meg et Goldie (et toute leur tribu), que je connais depuis fin 2011, on s’est rencontrées grâce au forum Doctissimo (quel ramassis d’hypocondriaques, vous direz-vous, et bien pas que, non). Nos 300 messages par jour, nos photos du jour, nos gîtes, nos enfants...

     

    Il y a nos anciens voisins et amis de Clamart, Alex, Laëtitia, leur petite Jade (plus si petite, d'ailleurs) et Kakouk, que j'ai jamais su si c'était un male ou une femelle.

    Il  y a bien-sûr les mamans de la classe jaune de Clamart, Maria et Magali et leur petite Victoria respective.

     

    Il y a mes collègues actuelles, ChristèleNadine, Muriel, Céline, Christelle, Salimata, Sandrine, Véronique.

     

    Il y a mes anciens collègues aussi, des grandes années de Bouygues, les conventions, les séminaires, les restos tout le temps, les soirées SAV, et les soirées tout court, Kamy, bien-sûr, Gwen (et son JC, et son petit Hippolythe), Peggy, Céline, Acia, Philippe, Manue,  Dominique , Charlotte, Damien

     

    Les collègues/amis de mon conjoint, Nathalie (et Stan), Johan (et sa divine), Bruno (et Barbara), Olivier (et Claire)…

     

    Il y a l’association de parents d’élèves, Alexandra, Vanessa, Alexandre, Charles, Soazik. Et bien-sûr Hélène, avec qui je partage aussi mes mardis soir au fitness, les confidences,et une bière de temps en temps.

     

    Il y a les maitresses de l’école, et le directeur, Bernard, Charlotte, Karine, Aurore, Amélie, Félicia, Andréa

     

    Alors, vous en connaissez quelques uns dans ce pèle-mêle dites moi ?

     

     

     

     

    Tout ce petit monde autour de qui je gravite, et qui m’a beaucoup manqué durant ces 9 semaines de confinement.

     

    J’en ai eu certains en ligne, certains en visio, certaines en vrai, pas longtemps et masquées comme Zorro, et d’autres pour qui c’est pour bientôt. 

     Des bises


    2 commentaires
  • Bonjour à tous

     

    Exercice du jour :

    On ouvre sa fenêtre et on inspire bien fort le bon air extérieur, cet air dont on n'a pas profité pendant bien longtemps.

    Le soleil est là, les oiseaux chantent, et les yeux nous grattent de nouveau, pas de doute, c'est le Printemps.

     

     

    Bonne journée à tous


    votre commentaire
  • On arrive au bout du confinement et j’ai l’impression que je n’ai pas fait tout ce que je voulais faire.

    Je crois que je n’ai pas été au niveau attendu durant cette période. Pourtant je m'étais fixé des objectifs, hein. Et en fait, paf.

     

    Ai-je fait du pain cocotte ?

    Non. La faute à 1/ J’ai pas de cocotte 2/ y’a eu pénurie de farine 3/ quand j’ai eu de la farine j’ai vu qu’il fallait de la levure de boulanger et j’avais de la levure chimique pour gâteaux.

     

    Ai-je fait des gâteaux ?

    Oui. Au chocolat, nature, aux poires, des cookies, plein de cookies. Parfois plusieurs fois par semaine.

     

    Ai-je fait une cure de sébum ?

    Non. J’avoue avoir tenté mais les cheveux gras c’est pas le kiff de ma taie d’oreiller, ni de mon chum, ni moi. J’ai tenu 6 jours. Ca grattait de ouf.

     

    Ai-je profité de ce moment pour me cultiver ?

    Bof. J’ai fini 2 livres et commencé un 3e ce qui me semble pas mal. J’ai surfe sur Pinterest pour voir des tableaux de Picasso. Si, ça compte.

     

    Ai-je cédé à la passion tik-tok ?

    Non.

     

    Ai-je profité de cette période pour cultiver mon body-summer ?

    Re-bof. 4 séances de sport en 55 jours c’est pas non plus ouf comme rythme.

     

    Ai-je regardé des stories Instagram de Sylvie Tellier, Camille Cerf, Iris Mittenaere, Pierre Niney, Margaux Motin, Mathou ou Jarry ? 

    Oui. Et c’était long.

     

    Ai-je fait des visios Messenger ou Whatsapp avec mes copines ? 

    Oui.

     

    Ai-je regardé sur Pinterest des heures d’images de salles de bain, de cuisines, d’aménagement de terrasse alors que je n’ai pas de terrasse ?

    Oui.

     

    Ai-je cousu des masques ?

    Non.

     

    Ai-je acheté des masques fait-maison en mode délinquants en se donnant rdv avec une inconnue devant le Picard de la ville ?

    Oui.

     

    Ai-je fait des apéros Skype ou Messenger ou autre ?

    Non. Mais j’ai fait des apéros à la maison avec mon clan. Les enfants aux curly, et nous au prefou à l’ail et martini blanc et à la bière. Ça va mal ensemble, rapport à la digestion. Je vous le déconseille.

     

    Ai-je applaudi à la fenêtre à 20h ?

    Oui, à chaque fois que j’y ai pensé. Et j’ai fait un petit signe de tête et un sourire poli et complice, aux voisins que je n’avais jamais vu, et que je ne reverrai probablement jamais.

     

    Ai-je vu mes voisins à poil a leur fenêtre ?

    Non.

     

    Ai-je mis à profit ce temps pour tenter de cultiver des plantes aromatiques et des légumes sur mon balcon ?

    Non. Vous me connaissez mieux que ça.

     

    Ai-je traité  de connard les gens dans la rue qui se promenaient tranquilou ?

    Oui tout le temps.

     

    Ai-je couru sur le balcon dès que j’entendais un bruit chelou, des chiens aboyer, ou des gamins jouer ?

    Oui.

    Et après je les traitais de connards.

     

    Ai-je imprimé des kilos de cours de maths, d’évaluations, de tables de 4, d’arts visuels, de cours d’histoire de 6e et de grammaire de CE1 ?

    Oui, oui, oui, oui, oui et oui.

     

    Ai-je pesté contre le site de l’ENC qui plantait au moment de la classe virtuelle ?

    Oui.

     

    Ai-je cuisiné avec Cyril Lignac ? 

    Non.

     

    Ai-je cuisiné chaque semaine pour le personnel hospitalier des environs ?

    Oui.

     

    N’ai-je mis des soutifs que les jours où je devais sortir ?

    Oui.

     

    Ai-je regardé les redifs des feuilletons de Noël de M6 ?

    Non. Faut pas déconner.

     

    Me suis-je couchée à 3h parfois en regardant les redifs de Crimes ?

    Oui.

     

    Ai-je participé à la mode des tableaux vivants ?

    Oui.

     

    Ai-je essayé de passer le temps et de divertir mes amis avec des stories sympas sur Instagram ?

    Oui. 

     

    Ai-je appris à jouer aux échecs ou à un autre jeu intelligent ?

    Non. 

     

    Il me semble qu’en mettant tout ça dans une balance on est pas si mal.

    Je n'ai pas hâte de reprendre une vie "normale", mais j'ai hâte de pouvoir élargir mon champ des possibilités d'activités, vous voyez.

     

    Et vous, qu'avez vous fait durant ces 8 semaines ?

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique