• Un samedi comme un autre

     

    Samedi dernier, journée chargée, on doit aller chercher un four chez Darty dans l'après-midi, parce que les anciens proprios ont gardé le leur et avant ça, direction le forum des associations pour inscrire mon grand au judo. On vient d'emménager, on est un peu les retardataires des inscriptions. On met le réveil et on est au taquet.
    Problème, il aime le judo puisqu'il en a fait l'année dernière à l'école MAIS ne veut plus en faire, d'ailleurs ne veut rien faire, pleurniche et tout. Pas de natation, pas de karaté, pas de foot, il ne veut rien faire.
    Plein d’activités sont le vendredi aprèm ou le mercredi aprèm. Ca ne nous arrange donc pas du tout vu que ben, entre 15h et 16h le vendredi, on travaille quoi. Quelle idée.
    Le sport c'est bien, c'est bon pour le moral et pour se faire des copains.
    Au forum, il y a un club de pêche avec des papys qui tiennent un stand. Il veut faire de la pêche. Je dis que non. Il fait la gueule. Je dis que le judo c’est bien aussi.
    Son frère veut faire de la pêche. Il a 4 ans. Je pense matériel, je pense vers qui bougent, permis de pêche. Je dis non aussi. Du coup, les deux font un peu la gueule.
    Y a un monde de fou au forum il fait hyper chaud, j'en ai ras le bol, les enfants aussi.
    On trouve finalement un terrain d'entente.
    Rien pour le petit parce que tout est le mercredi après-midi, et que déjà les journées sont longues pour lui. Depuis la rentrée, il ne fait que pleurer, pour ne pas aller à l'école, à la cantine, au centre de loisirs. Alors lui imposer en plus le mercredi après-midi alors qu'il peut dormir... Non. Tant pis ce sera pour l'année prochaine.
    Samedi soir je suis crevée. Chez Darty, on a pas trouvé de four, et Eliott est inscrit au tennis. Le samedi midi.

     

    Comme ça c’est bien, on travaille pas mais ça nous flingue tous nos week-end. Un apéro ? Non c’est sympa, ne nous attendez pas, on viendra pour le café (pouce en l'air).

     

    Après réflexion, et une fois sorti de la salle (pardon, excusez-moi, pardon, on veut passer), après donc, papa se demande s’il ne ferait pas du tennis lui aussi. Attendez, qu’il dit, j’y retourne. Les enfants sont en hypertension, tout le monde en a marre. Finalement papa ne fera pas de tennis, c’est vraiment trop cher. Mon grand est résigné.

    Son frère veut faire du tennis aussi. Il pleure.

     

    Ce matin en se levant, le grand me dit qu'en fait ça aurait été bien, du judo.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    July
    Mardi 13 Septembre 2016 à 14:38

    Comment fait-on pour ne pas péter les plombs ? C'est la question que je me pose tous les jours en ce moment ... :-/

    Allez, courage ma biquette. Un dîner bientôt ? ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :