• Voilà que février est à moitié terminé et que nos vacances sont déjà finies, booouh

    Mais il en faut pour tout le monde, alors allez-y les amis des autres zones, à vous ! On en a sacrément bien profité, on ne va pas se plaindre, il y a eu de la neige, du soleil, des chutes, de la bière, du saucisson, de la tartiflette, des pistes bleues et rouges, et un flocon bien mérité !

    Allez, des bises 

     


    votre commentaire
  • La mode est un éternel recommencement, dit-on. C’est valable pour le textile, mais c’est valable pour la musique, le langage, ou les prénoms également. 

    Qu’est ce qui fait qu’un prénom devient désuète puis carrément démodé, voire ridicule ?

    Et qu’est ce qui fait que tout à coup, il a été suffisamment oublié pour revenir, discrètement, puis en masse, pour redevenir un prénom hype ? 

     

    On peut facilement deviner l’âge d’une personne en fonction de son prénom, ou au moins sa génération disons. On sait que les Patrick, les Nathalie, les Christelle, et les Valérie sont à peu près nés entre 1960 et 1975, à peu près. On n’en trouve en tout cas peu avant et peu après. Comme les Jean-Marie, c’est moyen la mode depuis 50 ans. Et on peut aisément dire que les Kévin et les Jennifer sont nés dans les années 80/90.

     

    Evidemment, selon les régions, les modes changent, c’est ainsi que par chez moi, chez les bobos, on trouve bon nombre de prénoms anciens, qui reviennent en force. Par exemple dans la classe de mon ainé, on trouve des Georges, des Jean, des Louis, des Charles ou Augustin, et bien plus courant maintenant, des petites Bérénice, Louise, ou Jeanne. Des enfants qui ont donc une douzaine d’années déjà.

     

    Chez le petit, 7 ans, on trouve Merlin, Marius, Ulysse, Hippolythe, Achille, Gaspard, Charles, une petite Madeleine, et à peu près 10 Joris, et autant de Hugo.

      

    Les Lucas, les Emma, et les Mattéo ne sont pas trop passés par chez nous (juste ce qu’il faut pour pas frôler l’overdose)

     

    Certains prénoms ne sont pas encore assez anciens pour revenir. Par exemple, c’est pas encore l’heure pour les Denise, les Robert ou les Germaine. Patience les gars.

     

    Alors qu’on remarque que discrétos, les petits André, Henri, et les petites Colette commencent à revenir (oui, oui, véridique).

     

    Et par chez vous, quelle est la mode ?

     

     

     


    votre commentaire
  • Alors ce mois de janvier, vous l'avez commencé comment ?

    Bonnes résolutions, carte de vœux ou pas du tout ?


    votre commentaire
  •  

    En 2019 je crois que j’avais pris moins de résolutions que les années précédentes, et de fait, j’en ai bien moins tenu. CQFD 

     

    J’ai quand même réalisé 2 ou 3 trucs que j’avais laissé dans les tiroirs depuis longtemps comme changer de boulot, me faire piercer pour la 7e fois, ou me faire tatouer un hibou. Pas rien quand même. 

     

    Cette année donc, je vais m’y remettre parce que je suis comme ça moi, si c’est pas écrit sous mes yeux, j’ai tendance à mettre de côté. C’était pareil à l’école, c’est pareil dans l’évier de la cuisine, c’est pareil tout le temps. Je procrastine. C’est moche mais j’avoue. 

     

    - Alors 1er objectif obligatoire : arrêter de procrastiner. Ou le faire moins ce serait déjà pas mal ! 

     

    - Je vais aussi reprendre un objectif qui m’est cher : lire un peu plus que l’année précédente. J’ai lu de sacrés bons livres en 2019, bien que je n’ai pas lu autant que les années passées (le secret du mari, la jeune fille et la nuit, Frappe toi le cœur…) 

     

    - Je voudrai aussi recommencer à prendre soin de moi, continuer le sport malgré la FORTE envie d’arrêter. Heureusement que j’y vais avec ma copine Hélène. Note à moi même : pour que ça fonctionne, ARRÊTER d’aller boire un coup à la place du sport avec Hélène. Ou d'aller manger une crêpe après.  

     

    - Trouver de la patience pour faire les devoirs avec mon ainé. Je ne sais pas où mais il va falloir en trouver quelque part, sinon l’un de nous n’y survivra pas !

     

    - Arrêter d’être en mode Gérard Jugnot, genre gueularde tout le temps. Merci Kamy pour cette excellente référence, c’est EXACTEMENT ÇA. Je m’y retrouve tellement dans cette image. C’est peu flatteur mais si réaliste ! 

     

    - Etre plus gentille avec ma mère (faut toujours être plus gentil avec sa mère). 

     

    - Tenter d’économiser un peu. Ça va passer par espacer les commandes chez Royal Tokyo le vendredi soir. Et rien que de l’écrire ça me fend le cœur. Leurs gyozas sont tellement bons, croustillants à l’extérieur, tendres à l’intérieur. Leurs makis m’émeuvent à chaque fois, rien que je les regarde j’ai envie de pleurer de bonheur. Mais il faut que ça cesse. Nous devrions objectivement avoir des parts dans ce resto tellement nous y avons laissé de l’argent. Complètement déraisonnable. 

     

    - Lâcher un peu mon téléphone. Damned ça va pas être simple. (Et quand je dis "lâcher", c'est au sens figuré, rapport au fait que je l'ai fait tomber en décembre et que je me taperai la tête contre un mur tellement je suis un boulet, j'avais envie qu'on m'achève).

     

    Je ne m’en fixe pas beaucoup plus parce que ça ne sert à rien si je n’ai aucune chance de les tenir !

     

    2017 l’année de la fête

    2018 l’année de la cuite

    2019 l’année de la meuf

    2020 l’année de.... ? Je vous laisse compléter ! 

     

    Je vous souhaite de belles résolutions qui vous ressemblent, de pouvoir vous y tenir et d’être la meilleure version de vous même cette année ! 

    Je vous souhaite surtout la santé, de slalomer entre la gastro et la grippe de début d'année, et d'en sortir indemne  ! 

     

     

    PS : Ah oui, amis peaux de vaches, lâchez du lest cette année. On sait comme vous êtes, mais soyez zen, pour votre propre sérénité, pour notre bien-être et pour vous éviter un ulcère, sérieux. 

     

    Des bises à tous. 

     

     

    1er article de 2020 !

     


    9 commentaires
  • Parce qu'il semblerait contre toute attente que le Père Noël m'ait trouvé sage cette année, il m'a déposé au pied du sapin l'encyclopédie Cookéo !

    Je suis ravie parce que déjà, ce Cookéo, c'est un cadeau de mes anciens collègues, et en plus maintenant je vais savoir m'en servir (cf. les pâtes que j'ai failli faire cuire 1h30 pour ceux qui savent…).

    Alors les copains, amis détenteurs d'un Cookéo, je vous le demande, que me conseillez-vous comme recette, avez-vous des spécialités ? Allez quoi, faites pas les pinces, partagez un peu !

     


    1 commentaire