• la Classe Jaune

     

    Vous ai-je déjà parlé de la classe Jaune ?

     

    Il s'agit de la classe de petite section dans laquelle était l’enfant premier, à son entrée en maternelle.

    La classe jaune, c'est le meilleur souvenir du parent d'élève que je suis. Je découvrais la scolarité en tant que parent, je tâtonnais comme adulte responsable, et ça m’a ouvert une porte ÉNORME de sociabilité au sein de ma ville. Un monde qui m’était inconnu. Comme le monde d’une dimension parallèle.

    Les parents d’élèves.

    Ce monde mystérieux fait d'activités manuelles, de cadeaux aux maîtresses, de tarifs de cantine ou d'échanges de recettes.

     

    Il y avait d'abord une maîtresse, Charlotte, qui avait l'air d'avoir 18 ans, avec ses petites taches de rousseur, mais qui savait parfaitement tenir les enfants, il y avait Edwige, l'Atsem expérimentée aux cheveux roux, parfaite en bras droit de la maîtresse.

     

    Et puis il y a les enfants. Nos enfants. Nos premiers, pour la plupart. 

    Victoria M, Victoria L, Tom, Téo, Romain, Laura, Lounès, Marion, Manon, Eliott, Charlie, Sacha, Pierre, Arthur, Simon, Sebastien, les jumeaux Ryan et Ryanna (ça ne s'invente pas), Ann-Dara, Tylan...

     

    Et enfin, il y avait les parents.

    Maria, Magali, Nathalie, Sophie et Stéphane, Amandine et Mirco, Anne-Isabelle, Magali, Tristan, Stéphane et moi...

     

    Des mamans qui se sont plu, des enfants qui s'invitaient les uns les autres, au fil du temps, des sorties de classes, des apéros, des anniversaires, des ramassages scolaires pour emmener tout le groupe à l'éveil corporel (le Magalibus, ramassage très efficace et fort peu cher). Le super spectacle de fin d'année des petits clowns debout sur leur chaise, sur l'estrade, le square des Garrements.

    Et au fil des années, les enfants se sont séparés, puis retrouvés, au fil des classes. Une maîtresse qui continue à prendre des nouvelles des enfants, même après avoir changé d'école.

    Des parents ont déménagé, des enfants ont changé d'école, mais l'esprit de la classe jaune est toujours là.

     

    Pour certains, les parents sont restés en contact, se retrouvent autour d'une crêpes à l'occasion, ou refont le monde aux réunions de parents d'élèves avec une bière et un cake.

    Comment le lien s'est-il crée et comment a-t-il fait pour durer ? Mystère.

     

    En tout cas, je ne connais pas d'autres parents qui soient aussi proches des autres enfants de la classe de leurs enfants que nous l'étions dans la classe jaune de l'école Jules Ferry en 2011/2012. 

     

    En ces temps compliqués et à la croisée des chemins, je repense avec nostalgie à cette époque, et je me prends à espérer retrouver cet esprit un peu partout, l’esprit de ce petit groupe.

     

    Ah, la Nostalgie des fins d’année…

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Maria
    Lundi 3 Décembre 2018 à 21:23
    Grâce a cette classe jaune j'ai eu la chance de te rencontrer...que c'est beau et juste ce que tu écris. Je t'aime ma chérie
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :