•  

    Il fait chaud, j’ai chaud.

     

    On est toujours là, à râler, et gna gna gna, il fait froid, il pleut, j’aime pas la pluie.

    On n’est jamais content. Et on est fier de dire que c’est une spécificité bien de chez nous. On est français nous madame, on n’est jamais content, c’est comme ça, épicétou. (français ET parisiens de surcroit, je vous laisse imaginer le niveau d’insatisfaction).

     

    Donc nous voilà, il y a quelques jours, en plein mois de mai, avec nos gilets, nos bottes, nos manteaux, et notre air renfrogné, à se lamenter du printemps qui n’arrive pas. Et voilà qu’en une semaine, c’est le plein été, on ressort les ventilateurs, on souffle pour enlever la poussière sur nos petites robes d’été qu’on pensait ne jamais pouvoir remettre, on met nos sandales qui nous font des ampoules, et comme on n’y était pas bien préparé, ben on n’est pas content. Et on râle

     

    Il faut dire que sur Paris, une chaleur écrasante c’est pas super agréable. On étouffe. Et la pollution, messieurs, dames on en parle ? D’ailleurs, vous avez acheté vos vignettes, amis franciliens ? Et ben non bien-sûr, on la connait la Anne Hidalgo, elle veut se faire du fric sur notre dos gna gna gna. Et on paye pour avoir une vignette qui nous interdit de rouler ? épiquoiencore ?

     

    Alors pour arrêter de souffrir (parce qu’on n’est pas venu là pour souffrir, okay ?) on prend la bagnole, on prépare un sac en paille avec un brumisateur, les casquettes pour les enfants, un chapeau de paille, et hop on va fouler les planches, on va prendre l’air sur nos belles cotes de Normandie.

     

    Mais non, mais alors, c’est le pompon, tout Paris à la même idée que nous, et on se paye des bouchons de la mort qui tue.

     

    On met 5h quand d’habitude on en met 2, les enfants pleurent, on crève de chaud, la voiture devant prend la file du télépéage alors qu’elle n’a pas la carte, ça retarde tout le monde, les parents sont excédés, tout ça pour se retrouver collés-serrés sur une plage ou une terrasse digne de la côte d’Azur au mois d’août (et croyez-moi les kikis, je sais de quoi je parle).

    On se promène une demi-heure, on boit un café ou une grenadine à 12€, on achète un petit souvenir, on prend quelques photos, mais on va pas tarder, hein, il risque d’y avoir du monde sur la route au retour.

    Sans parler du prix du parking, pour rester en plein soleil tout l’après-midi, perdre 2 couches d’épiderme en s’asseyant le soir sur les sièges en cuir, avoir les enfants qui re-pleurent, et bénir la clim, en attendant de rentrer chez nous où finalement, on est pas si mal !

     

    C’est sympa la Normandie, vous direz aux collègues lundi matin, à la machine à café en montrant vos marques de coup de soleil. Ah ça ? ah ah ah, non, c’est rien, je suis allée en Normandie. Tout le monde vous sourit, mais chacun SAIT que vous avez vécu l’enfer, on lit de la compassion dans leurs yeux, ne faites pas semblant .

     

    Et sinon, vous faites quoi le week-end, vous ?

    Il fait chaud, j’ai chaud.


    4 commentaires
  • Parfois, on n'en peut plus, on a le cafard, et puis on met les mains dans les poches ou au fond de notre sac, et on en sort un petit bout d'amour.

    Un bonbon, une image, une voiture en ferraille, un jouet Kinder confisqué, ou une bille déposée là par de petites mains, une petite surprise qui nous fait sourire et qui égaye notre journée. <3

     


    votre commentaire
  • Connaissez-vous les hand spinners, le nouveau phénomène du moment ?

     

    Je vous avoue que je n'avais même jamais entendu ce mot il y a encore 10 jours. Et depuis, c'est de la folie.

    Cette sorte de petite toupie à trois branches fonctionne avec un roulement à billes, et se fait tourner entre les doigts, de manière simple ou en faisant des figures acrobatiques pour les plus doués (pas moi).

    Elle avait été créée au départ comme antistress pour les enfants hyperactifs ou autistes, histoire de "canaliser l'attention en proposant un exutoire moteur aux tensions et désirs de mouvement", voila, voila, mais depuis, ils ont envahi les cours de récré des enfants et même des ados, puisqu'on en trouve dans toutes les mains, jusqu'au lycée. 

     

    On achète ça entre 3 et 5 balles en général, sur Amazon, à la grande récré ou au marché, avec des pics jusqu'à 20 euros pour ceux hyper-géniaux-maman-ça-les-vaut-trop, à paillettes, en or massif, à 5 branches, à 6 branches, version shurikens, qui font la vaisselle, etc.

     

    Voici donc à quoi ça ressemble. 

    N'hésitez plus, et sautez l'occasion si vous voulez être l'idole de votre enfant, quel que soit son âge !

     

    Celui- là, c'est level champion, il doit faire genre 1m50, paye tes bras :)

     


    1 commentaire
  •  

    Il est joli le mois d’avril qui se termine, je vous souhaite un excellent week-end de 3 jours, profitez-en bien.

    Si les beaux jours reprennent, la saison des pique-niques et des barbecues va recommencer, youpi !

     

    (vous nous reconnaissez, Julie, Sylvain, Stéphane et moi, ici ?)

     


    votre commentaire
  • Joli mois d'avril, vive le printemps, ouverture de la saison des brocantes et des vide-greniers !

    Bon week-end à tous les kikis !

     

    Dessin du vendredi


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique