•  

    Partout on parle de l'interdiction de sortir, de l'obligation gouvernementale de rester chez soi, enfermés, tous ensemble en famille, cloitrés. On nous le rabâche toute la journée, en boucle sur BFM.

    Mais depuis 10 jours, j'essaye vraiment de dire aux enfants que NON, nous ne restons pas ensemble uniquement parce qu'on nous y oblige. Mais aussi que ça nous fait plaisir à nous les parents.

    Non ce n'est pas une contrainte d'être avec mes enfants.

    Non je ne préfère pas être au bureau, plutôt qu'avec eux.

    C'est un message important qu'ils doivent entendre de la part des parents. Surtout dans ce contexte anxiogène.

    Ca nous fait plaisir de passer du temps avec eux, ça remet un peu les choses en place, parce que d'habitude, on court, tout le temps.

    On les presse. On les dispute. On va être en retard. Dépêchez-vous. Mange plus vite, travaille plus vite, habille toi plus vite, marche plus vite, mets-toi plus vite en pyjama.

    Voilà, la vie nous force un peu à ralentir, et c'est peut-être tant mieux dans un sens, j'ai envie de voir le verre à moitié plein pour eux.

    A la maison

    Alors bien sur, ce n'est pas facile. Ne pas aller à l'école c'est un peu synonyme de vacances, du coup ils font les devoirs un peu à reculons, ils rechignent, ils ronchonnent. Et puis on n'est pas des profs, ça se saurait si les parents avaient de la patience !

    On n'est pas fait pour conjuguer le rôle de maman, de salariée, de prof de 6e et de maîtresse de CE1 tout à la fois. Alors on fait des choix.

    On fait l'impasse sur certaines règles, pour le bien des enfants et la santé mentale des parents.

    On fait bien tous du mieux qu'on peut, et eux aussi, faut bien le reconnaitre.

    Un peu d'indulgence avec nous-mêmes, et je vous le rappelle RESTEZ-CHEZ-VOUS !

     

     

    RESTEZ-CHEZ-VOUS = Pas de sortie journalière, pas de trottinette, pas de courses inutiles, pas de jogging, pas de ballade à la boulangerie tous les matins. NON.

     

    Je vous rappelle que sortir "quand y'a personne" signifie que les gens font l'effort de rester chez eux, c'est bien pour ça qu'il n'y a personne, bande de gros malins.

    Les jeux des squares ne sont pas désinfectés, les poignées non plus. RESTEZ CHEZ VOUS. Complètement. Si c'est trop dur, ouvrez la fenêtre.

     

    Bien-sûr on n'est pas égaux devant le confinement, un jardin, pas de jardin, 35m² ou 150m², 1 enfant, ou pas, ou 4, effectivement, ce n'est pas la même chose.

     

    Courage à tous.

    Allez, bisous les gens.

     

    A la maison


    votre commentaire
  • OK les gars, je le savais.

    Je le savais que 2020 commençait mal, avec cette foutue gastro.

    Je le savais qu’un réveillon où on ne peut pas manger de foie gras, de saumon, ni trinquer avec ses copains n’annonce pas une bonne année.

    C’était écrit.

    Rien ne peut sortir de bon d’une année qui commence la tête dans la cuvette.

     

    Janvier 2020 est le mois de janvier le plus chaud jamais enregistré depuis le début des relevés de température en 1880 ! EVER.

    Janvier toujours : Les incendies en Australie continuent et s’intensifient dans tout le pays.

     

    Février 2020 : Le 7 février, l'Antarctique enregistre une température de 18,3°C, ce qui représente le record de chaleur pour l'Antarctique continentale.

    Février, début de la communication sur l’épidémie du COVID19 en Chine, ça commence à s'agiter dans les médias.

     

    En Mars, le Corona arrive chez nous, et fait des ravages partout, de la Chine en Italie, comme une grosse vague qu'on attendait en rigolant.

    Les supermarchés sont vides, les gens font des réserves de pâtes et de PQ, allez savoir pourquoi. Chacun ses priorités. Tout ça a cause d’un foutu pangolin mal cuit, alors que personne ne savait ce que c’était il y a encore un mois !

    Les écoles ferment partout, en France, en Espagne, en Chine, à New-York, en Afrique. Les enfants sautent de joie, les parents et les profs beaucoup moins. PARTOUT sur la planète. Les mêmes consignes, universelles.

     

    En Mars aussi, le Rassemblement National gagne du terrain et des grandes villes ,aux municipales que tout le monde sèche, avec Menard réélu au 1er tour à Béziers avec +68% des voix.

    Il ne manquait plus que ça, la remontada du FN, au moment où a le moins le temps de s'occuper d'eux. Ah les sales petits fourbes. Ils ne perdent rien pour attendre.

     

     

           

     

    Et comme cette année ne s’annonce pas encore assez pourrie, on a un 29 février, histoire qu’elle dure encore un petit peu plus longtemps.

    Alors comme bilan du T1 on fait mieux j’avoue.

    Bon courage, restez bien chez vous, c’est pas très marrant, mais ça pourrait être pire.

    Une pensée pour les sans-abris, et toutes les personnes très exposées et démunies. Il n'y a pas que le froid qui tue, il y a la connerie des gens aussi, qui pourraient éviter le pire et qui ne le font pas, privant les plus faibles de soins adaptés, en prenant leur place. Merci les champions.


    votre commentaire
  • Allez les gars, on sait que ça va être compliqué, on sait qu'il va falloir lâcher du lest pour pas devenir fous, on sait que ça ne va pas être des journées comme d'habitude, qu'on va devoir jongler entre le boulot, les enfants, le stress et le confinement, mais on va y arriver !

    Le succès dépend de la discipline de chacun (et on sait que les français sont tout sauf disciplinés !)

    Mais il faut appliquer les consignes, que ça nous plaise ou non, qu'on y croit ou non. C'est pour tout le monde pareil. Soyez raisonnables, les gens, allez, pensez pas qu' vous.

    1h de cours par jour, 1h de SOS Ouistiti et de Uno, du coloriage, de la lecture, de la console, des repas en famille, et on prend l'air un peu pour ne pas devenir fou, on va s'en sortir !  

    J'ai bien envie de faire (re)découvrir les classiques Disney aux enfants, ou bien les Miasaki, avec Totoro ou Le château dans le ciel

     

    ... Et vous, vous avez prévu quoi ?

    Confinement et divertissements

    Pour les adultes qui sont coincés à la maison mais qui n'ont pas d'enfant, c'est le moment de mettre à jour vos albums photos, de trier les fringues à mettre sur Vinted, de ranger la cave, d'appeler vos mamies et tatas dont vous n'avez pas de nouvelles depuis des lustres, de vous mettre au Yoga à la maison...

    Ceux qui ont des grandes maisons et des jardins sont privilégiés par les temps qui courent, profitez-en !

    Pour les autres, on s'aère, mais on ne traîne pas au parc, bourré de mômes et de microbes.

    Évitez les contacts, et tout ira bien

    Des bises.

     


    votre commentaire
  • Hier, ma collègue m’a dit qu’elle avait vu à la télé une pub pour je ne sais quelle marque de produit pour l’incontinence. Et que, berk, on voyait une femme « âgée » en sous-vêtements avec des plis sur le ventre, re-berk. Ils auraient pu éviter. Elle trouvait ça un peu choquant, ça aurait été mieux si elle avait été habillée.

    Je m’interroge. Choquée ?

    Moi aussi.  

    Non mais déjà, comment ça se fait qu’on parle toujours de l’incontinence des femmes et pas des hommes hein ? Ils font pas pipi dans leur culotte les vieux papys ? Non mais la blague.

     

    Et sinon, sans avoir vu cette pub j’avoue que quand même elle me plait déjà. Comme ça, d’instinct. Pourquoi ?

     

    Parce qu’on y verrait un corps de femme de 60 ans à l’écran, ce qui arrive peu.

    Parce qu’il est temps qu’on arrête de prendre des femmes de 35 ans pour jouer des rôles de 50 ans.

    … Et on voit des plis.

    J’aime ça.

    J’aime qu’on arrête le diktat des jolis corps. Des tas de différents corps existent dans la vraie vie, il serait temps de les montrer.

     

    Quant à la nudité, j’aime autant qu’on montre des adultes de 60 ans en slip, plutôt que des filles de 16 ans nues sous la douche, qui se rasent des jambes déjà rasées.

     

               

     

    On est tous bodyfriendly en apparence, mais  dans la vie, les clichés ont la vie dure.

     

    Ma collègue n’est ni réac, ni extrémiste, elle est même normalement plutôt bienveillante, alors, c’est dire à quel point c’est ancré en nous ce culte du beau, et du honteux de ne pas être dans la cible.

     

    Ce n'est honteux ni d'être vieux, ni d'être ridé, ni d'être poilu, ni comme tout le monde en fait. Mais semble-t-il, il ne faut pas le montrer à la télé. Surtout si on est une femme (ces êtres mystérieux et glamour)

     

    Les seules femmes de 50+ que l'on peut montrer, c'est Marina Foïs, Sharon Stone ou Elle MacPherson ? Bah non en fait.

     

    Et c'est très triste de voir le visage de canard de Jennifer Aniston, ou de Courteney Cox, défigurées par la chirurgie, parce que la société est impitoyable.

     

    Attention, je ne défends pas ici la cause de femmes, mais bien de tout le monde, parce que le body positivisme existe encore moins chez les hommes j’ai l’impression.

    La concurrence est dure, et les clichés de la mâle attitude sont persistants.


    votre commentaire
  • Aujourd'hui 8 mars, il n'y a rien a célébrer. Vous serez gentils de ne pas offrir de roses à votre femme. De ne pas généreusement l'emmener au resto pour ne pas qu'elle ait à faire la vaisselle.
    Les marques de cosmétiques, vous ferez pareil, et vous remballerez vos bons de réductions pour les produits de beauté. On n'a pas besoin qu'un mec nous trouve jolie particulièrement aujourd'hui. PARCE QU ON EST BELLE TOUT LE TEMPS, EEEEH OUAIS.

    A la place, messieurs, vous soulagerez vos épouses et vous prendrez les rendez-vous chez le pédiatre et chez le dentiste pour le petit. Vous ferez les courses et vous n'oublierez pas d'acheter une boite de tampons ou de serviettes, même si c'est pas glamour à la caisse.

     

    --> Petit Edit : Merci à The Body Shop, qui reverse 1€ à "Règles élémentaires" (1ere association de française de collecte de produits d'hygiène intime à destination des femmes sans abri et mal-logées) pour chaque transaction ce Week end. Merci. 

     

    Le féminisme c'est ça. C'est au quotidien faire que les missions des hommes et des femmes soient les mêmes. C'est dire à tous que NON, être une fille ou faire des trucs de filles, ce n'est pas humiliant.

     

    La lutte, ce n'est pas les hommes contre les femmes.

    Non.

    La lutte c'est ensemble, main dans la main, contre les stéréotypes

    … C'est dire à votre enfant, garçon ou fille, que les femmes peuvent être pompier ou policier, et tomber sur ça. Soupirer.

    Se dire que le chemin est encore long. Tenter de leur montrer la réalité.

     

     

     

    C'est lutter pour que la femme ne soit pas TOUJOURS sexualisée. (et les petites filles aussi évidemment).

     

    C'est aussi se satisfaire de petites victoires, comme le droit (enfin) aux femmes d'Arabie Saoudite de pouvoir conduire. Mais se dire qu'il y a encore des pays où elles n'ont pas le droit de travailler. AU XXIe siecle. OUI.

     

    Se dire qu'on regarde le Moyen Orient avec nos yeux d'occidentaux qui se croient supérieurs, mais voir qu'en Europe on n'est pas si clean.

    En France, les féminicides existent encore.

    En 2019, (selon les sources) entre 122 et 149 femmes ont été tuées par leur conjoint.

    En France, oui.

     

     

    Merci à tous ceux qui luttent, au quotidien, connus ou non.

     

    FAITES UN DON !

    Un petit clic, au moins aujourd'hui :

     

    Association Règles élémentaires : https://www.regleselementaires.com/

    Fondation des femmes : https://fondationdesfemmes.org/

    Solidarité femmes : http://www.solidaritefemmes.org/

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique