• Bonne journée à tous

    Dessin du jour


    votre commentaire
  • Pour l'enfant dernier qui a des hauts et des bas, et surtout des bas en ce moment (rapport à la politesse, la gentillesse, le regard noir et les bouderies, toussa), je vais tenter ce petit récap journalier des bonnes résolutions.

    Notez que ça peut aussi marcher pour l'enfant premier on ne sait jamais. 

    Vous avez essayé, ça marche ?


    3 commentaires
  •  

    On ne peut pas vraiment dire que j’ai repris le sport, vu que finalement j’ai jamais commencé.

    Je n’ai jamais eu non plus la prétention d’inscrire ça dans la liste de mes bonnes résolutions parce que je n’ai JAMAIS eu envie de faire de sport. Je n’aime pas ça.

     

    Je n’aime pas transpirer. Je n’aime pas les gens qui transpirent. Je n’aime pas faire d’efforts. Bref, le sport c’est pas trop pour moi.

    Mais faut avouer que le mix saucisson-mojito-cacahuète-zérosport ne fonctionne pas pour perdre du poids. Non, j’ai testé, ça sert à rien les gars je vous assure, même pas vous essayez.

     

    Donc pour mon cœur de bientôt quarentenaire, j’ai décidé (en accord avec mon médecin qui était surtout d’accord avec lui-même), je me suis mise au sport.

     

    J’ai investi dans des baskets et un équipement pas trop cher de chez Décath, un brassard, et je me suis mise à la course.

     

    C’EST UNE DROGUE, qu’on m’a dit. TU COMMENCES ET JE TE JURE TU POURRAS PLUS T’EN PASSER.

    Mytho.

     

    J’ai couru, j’ai tourné en rond dans un parc, plusieurs fois, et j’ai pas aimé ça. Ni la 1ere fois, ni la 2e, ni celles d’après. Non, j’aime pas courir. C’est nul, je me fais chier. J’ai donc décidé qu’il fallait que je change de sport (et que j’amortisse le bel équipement que j’avais acheté).

     

    Me voici donc inscrite à la salle de sports de mon boulot,  pour 1h de zumba tous les mardi midi, avec des meufs qui ne transpirent pas, qui ne sont pas rouges, quand moi je suis au bout de ma vie. Les filles elles font en plus des machines (de torture) et des cours d’abdos, de TRX, de pilates etc. tous les autres midis.

     

    Pour l’instant, je reste sur mon cours du mardi, on ne peut pas dire que j’aime vraiment ça, mais j’ai des copines, et c’est plus motivant que d’être seule, j’avoue. Je trouverai peut être ça pas trop mal quand je maitriserai mieux et que je serai moins ridicule. Car c’est un fait, je suis rouge, moche, raide comme un piquet, toujours à contretemps, pas très glam, mais tant pis, je me bouge et c’est déjà pas mal ! 

     


    4 commentaires
  •  

    Nous avons un matelas que nous subissons depuis 15 ans.

    Vanves, Clamart, Clamart V2, et notre appart actuel.

     

    On l’a acheté quand on était pauvre (on l’est toujours un peu faut dire), et c’était pas du très haut de gamme, certes. Au début de notre vie à deux, on avait un futon, alors ce matelas c’était le top, on était jeune, on était fou, on faisait même du camping à l’époque, c’est dire.

    Ca fait donc 15 ans. Ça en fait des nuits dessus, et le pauvre commençait à nous le faire sentir, les ressorts qui se coincent sous les cotes, les côtés qui s’affaissent, on n’en pouvait plus, surtout moi et ma surcharge pondérale, ah ah ah. C’est sur qu’à 40 ans, on n’a plus la forme d’avant. (rapport à la chanson de Lynda Lemay, tout ça, la référence vous parle, non ? ) Bref. 

     

    On s’est donc laissé tenter (parce qu’on est faible et qu’on est clairement la cible des marketeux en tous genres) par un matelas-le-meilleur-du-monde, le matelas à mémoire de forme que quand tu te lèves le matin tu es le roi du monde, épanoui, reposé, prêt à bouffer la vie : le matelas EVE. On voyait la pub partout, Instagram, Facebook, boite mail, tout, les gens de la pub avaient l’air tellement heureux, avec leur sourire et tout... On s’est dit que nous aussi on voulait se réveiller dans leur état (et maquillée pareil que la dame).

    Apparemment, avec la marque Simba ça marche aussi, les commentaires des faux clients sont dithyrambiques, c’est dingue (mot compte double).

     

    Ce sont donc des matelas révolutionnaires, semble-t-il.

     

    Je me dis juste que vu l’état de notre matelas, n’importe quoi d’autre supporterait à l’aise la comparaison, vu que ça peut pas vraiment être pire. Même dormir sur un clic-clac Confo ferait l’affaire je pense. Mais comme on est des sales bobo du 92, je vous le rappelle, on a préféré prendre un matelas très cher.

    Il arrive roulé en boule dans un carton de 35 kg, vidé de son air, et il se gonfle complètement au bout de 2h environ. A part une légère odeur de neuf (ça pue), pour le reste c’est bien.

     

    On a malgré tout 100 nuits d’essai, alors en attendant, on a quand même gardé notre matelas pourri dans un coin (et surtout parce que les encombrants c’est dans 3 semaines, ne nous le cachons pas), qui peut servir d’appoint si quelqu’un venait à vouloir dormir chez nous, pour une raison qu’on ignore. 

     

    Je vous joins :

     

     

    1. La chanson de Linda Lemay.
    2. Le site Eve.

     

     

    https://www.evematelas.fr/nos-matelas/mousse-et-memoire-de-forme?Matchtype=e&cvo_campaign=BFR-Exact&cvo_crid=13682541043&cvosrc=ppc.bing.matelas%20eve&utm_campaign=B%3A%20FR%20-%20Exact&utm_content=Eve&utm_medium=cpc&utm_source=bing&utm_term=matelas%20eve 

     

     

    De rien.


    5 commentaires
  •  

    Le saviez-vous ? (peut-être ici l'inauguration d'une nouvelle rubrique, qui sait ?)

     

    Georges Perec est un écrivain qui a publié en 1969 un roman intitulé « La disparition » et qui ne comporte aucune fois la lettre E.

     

    Incroyable non ?

     

    300 pages sans la lettre la plus utilisée en France, excepté pour le nom de l’auteur, quoi !

     

     

     

    Qui l’a lu ?


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique