•  

    Parce que vous me connaissez sans me connaitre (cf. Chaneul N°5, J’adowe le Fronce, le Chon Zelysées), et parce que vous dormirez beaucoup mieux quand vous aurez pris connaissance de ces non-infos, voici quelques informations essentielles et superflues, que vous ignoriez probablement sur moi. Un TOP 5 de l'info inutile, en quelque sorte !

     

     

    1 / La téléréalité et moi

    Je n’ai jamais vu un épisode des chtis, des marseillais, des anges ou de n’importe quelle nouvelle émission de téléréalité qui passe sur le câble. (D’ailleurs dit-on toujours « le câble » ?) 

    Je ne connais quasiment aucun candidat de ces émissions, je pourrai les croiser demain que je ne saurai pas du tout qui c’est. A chaque fois que je zappe et que je tombe sur ces émissions (c’est à dire souvent, parce que j’ai l’impression qu’il n’y a que ça sur certaines chaînes), je suis affligée, hypnotisée et lobotomisée. C’est donc ça le modèle qu’on offre aux gens, mince alors, l’illettrisme, la connerie ambulante, la vulgarité et l’apologie de la chirurgie esthétique à 20 ans ? Il m’est physiquement impossible de tenir plus de 10 secondes face à ces programmes. Ca me rend dingue.
    J’ai déjà regardé et même bien aimé les premières saisons du Loft, de la nouvelle Star, de l’amour est dans le pré et de Secret Story quand ça a commencé. Mais ça n’a pas duré.

     

     

    2/ Jésus et son Père

    Je fais une petite prière silencieuse presque tous les soirs avant de m’endormir.

    Je remercie pour la journée, pour ma famille, la santé, mon boulot, et un tas d'autres trucs, puis je demande sivouplé à protéger les gens que j’aime et qui m’aiment. Et là, je les cite un par un, et en général, ça l’effet des moutons qu’on compte, ça m’endort direct. Certaines personnes n’ont donc malheureusement jamais été bénies, parce que je les cite presque toujours dans l’ordre, et que les derniers, ben… zzZZzz… Déso les gars.

     

    3/ Les photos

    Je suis hyper relou pour les cadrages de photos. J’admire la patience des gens qui veulent me prendre en photo parce que je les fais recommencer 100 fois. Le bras non mais il est énorme là. Oh non ça va pas du tout, on voit mes dents.

    Je suis toujours moche, et il y a des choses DE BASE à savoir. Pas de contreplongée, JAMAIS. Ça fait un double menton, mais par au-dessus, ça fait des cernes, faut trouver le bon angle. Dilemme.

     

    4/ Les sucreries

    Je n’aime pas trop les macarons, alors que tout le monde aime ça. Si on m’en propose, je vais en manger pour être polie, mais vraiment, je ne suis pas fan.

    Je n’aime pas les bonbons non plus. Je ne mange pas de crocodiles, de tagadas, de chewing -gums, de bonbons qui piquent ou de trucs gélatineux et chimiques, je n’aime pas ça. Exception faite pour les chamallows. Mais je vais en manger 1 ou 2, pas plus.

     

     

    Et là, attention gros dossier :

    5/ Les chiens et moi

    Je n’aime pas les chiens.

    Oui je sais, je vais me faire expulser de vos cercles sociaux !! Tout le monde DOIT aimer les chiens, je sais, et les caresser, beurk. Mon karma me dit que je vais être réincarnée en rat d’égout pour cet aveu.

     

    Notez que je ne leur veux pas de mal, je ne leur mets pas de coups de pieds quand j’en croise, mais je n’aime pas ça. Ça fout des poils partout, ça pue, ça prend de la place, ce sont des contraintes, et PIRE QUE TOUT : CA SE LECHE LES BOULES et ça vient vous faire des léchouilles après. Il n’y a rien AU MONDE que je trouve plus répugnant que ça.

    AAARGH.

    Même quand je vois ça a la télé, ça me dégoute, je ne peux pas regarder.

    Je n’aime pas les chiens, ni les gros, ni les petits. Je m’en fous que ce soit gentil et affectueux, j’ai mes enfants pour ça.

     

    Ça vaut pour les chats aussi, mais moins, en général les chats des gens que je connais me foutent la paix. Alors que les chiens savent que je ne les aime pas, alors ils tentent de me convaincre, ils ne font que me coller bordel, j’ai envie de hurler !!

    Ceux qui me connaissent savent que j’ai déjà eu des chiens, chats, poissons, souris et même oiseaux. Je suis donc une bonne personne, oui, oui. Je ne suis pas contre les animaux et la nature, mais je n’aime pas ça quoi. Voilà. Moins je les vois et mieux je me porte ! 

    Allez-y, jetez-moi des pierres !!

     

     

    Et vous, des petits secrets inavouables que vous voudriez confesser ??

     

     


    3 commentaires
  • Quand il était petit, l'enfant N°1 disait "un gâteau à la Françoise" !

    Il disait aussi "la tour Tonparnasse", "de la malognèse", et "c'est régueulasse"

    Maintenant il a 9 ans et demi, et continue à dire "je peux avoir un kinder Bruno ?"

     

    Et les vôtres, ils avaient (ou ont toujours) leurs expressions aussi ?


    4 commentaires
  • Malgré la pluie et le vent, je vous souhaite un bon week-end à tous.

    Allez, plus que quelques heures

     


    votre commentaire
  • C’est toujours une mauvaise idée de signer une tribune quand on est le seul nom très connu, et de devenir du coup le porte-parole de ce mouvement. On est en 1ere ligne pour se ramasser toutes les flèches qui tombent.

    Je trouve aberrant que des femmes puissent dézinguer le travail de fond qu’ont pu faire toutes les victimes sur la dénonciation des violences.

    Elles mélangent tout.

    C'est nul.

     

    Non, la drague lourde n’est pas du harcèlement, c’est vrai.

    Non, les victimes ne veulent pas enfermer tous les hommes qui les sifflent.

    Non, personne ne veut que nous devenions une nation puritaine.

    Il ne faut pas tout mélanger.

     

    Mme Deneuve n’a pas du prendre le métro depuis bien longtemps, parce que c’est devenu chose courante de se faire tripoter, frotter ou insulter dans les transports en commun. Tellement courant que les statistiques disent que presque 100% des femmes en feront l’objet un jour. Peut-être qu’elle ne trouve pas ça grave Catherine, ou déplacé, peut-être qu’elle trouve que c’est beaucoup de bruit pour rien.

     

    Peut-être qu’elle pense que notre cul est à disposition des inconnus de passage, et qu’ils se permettent de s’y frotter n’est pas dérangeant. Sur les ados, c’est inadmissible, mais sur les femmes adultes c’est tolérable ?

     

    100%

    Est-ce normal pour autant (est-ce que c’est devenu la norme) ?

    Est-ce moins grave parce que tout le monde le fait ? Bah ouais, apparemment.

    Faut donc fermer sa bouche, et offrir son corps au domaine public apparemment.

    Non, les femmes, les filles, jeunes, vieilles, moches, grosses ou pas, en jupe ou en doudoune, on le sait, devraient pouvoir s’habiller comme elles le souhaitent sans avoir à avoir peur de la réaction des hommes.

     

    Ce ne sont pas des animaux, les femmes ne sont pas des proies. Le viol n’est pas une affaire de vêtements ou d’attitude, c’est une violence, un abus de force et un traumatisme dont la plupart des victimes ne se remettent jamais.

    C’est inacceptable. Les filles ne doivent pas apprendre à s’habiller autrement, les garçons en revanche, doivent apprendre à respecter tout le monde.

     

    Et ce qui est inacceptable c’est de voir une centaine de femmes humilier les victimes une seconde fois. Dénaturer leurs propos et saper le travail de fond qui est fait pour que la société prenne en main ce problème.

    Le milieu du cinéma a lancé le 1er pavé dans la mare avec l’affaire Weinstein, mais c’est partout. Dans les grandes entreprises, dans les petites PME, à l’école ou à la fac.

     

    Comment ne pas avoir peur des conséquences quand on retrouve son prof tous les jours, ou son patron, ou son collègue en tête à tête dans un bureau ?

     

    Comment oser dénoncer son voisin de palier et rentrer chaque jour, au risque de le croiser ? Des années de terreur en perspective. 


    J’ai lu des commentaires absolument révoltants d’hommes (pour la plupart, mais pas que) qui s’indignaient de la proportion que ça prenait. Mais pas choqués par le nombre d’hommes qui ont abusés de leur pouvoir, non. Choqué de toutes ces femmes qui prennent la parole. Choqué qu’elles profitent de ça pour parler alors que ça fait longtemps, que ce sont des profiteuses, des filles en mal d’actu.

     

    Effectivement, la parole prend du temps pour se libérer, parfois plusieurs mois ou plusieurs années, et ce n’est pas vouloir faire le buzz, ou un effet de mode.

    Ils sont indignés ? Mais oui MOI AUSSI JE M’INDIGNE, BORDEL ! (Mais pas pour les mêmes raisons apparemment) 

    Et si c’était leur fille, leur femme, si elles se prenaient une main aux fesses régulièrement dans l’ascenseur au boulot, ou des bises trop près de la bouche tous les matins, ou des réflexions à peine subtiles sur la tailles de leur poitrine ou de leurs fesses, ou leur bouche qui doit servir à bien des choses, de la part de leur patron. Mais ce serait pour rire bien sûr. Faudrait pas qu’elles s’offusquent ces petites saintes Nitouches.

    Leurs femmes oseraient-elles parler le soir en rentrant de ce qu’elles subissent au quotidien, sans avoir honte ?

    Ces mecs-là, ils n’iraient pas défoncer la gueule du patron ? OOOOOOH QUE SI.

     

    Moi je dis, laissons faire le progrès. Laissons la parole se libérer, annulons les délais de prescription, un crime est un crime, peu importe le temps qui passe. Les mecs doivent payer pour ce qu’ils ont fait.

     

    Qu’on appelle au 1er rang ceux qui sont toujours passé à travers les mailles du filet, Roman Polanski, Woody Allen, Kevin Spacey, Harvey Weinstein, Denis Baupin, Gilbert Rozon, Tariq Ramadan, David Hamilton, (ah ben non il est mort), et tous les autres.

     



    Ces mecs-là sont les arbres qui cachent la forêt. Combien sont-ils ces gens qui se croient tout permis ?

     

     

    Non mais pour qui se prennent-ils sérieux ? Si la justice ou le karma existe, j’espère qu’un jour, bien au chaud dans les douches collectives d’un établissement payé par mes soins et les vôtres, ils tomberont sur des mecs très affectueux.

     

    (je serai pour une fois ravie de payer mes impôts, j'avoue)

     

     

    Bisou les gars.

     


    votre commentaire